Chargement...

©Federal Studio

Nouveau théâtre

Les maisons heureuses sont construites avec des briques de patience. Arisko D’Amour

Ça y est, nous y sommes, nous partageons notre nouvel écrin.
Je gage que vous allez l’aimer tout autant que nous avons aimé le rêver, le penser et le réaliser. Il va bientôt faire résonner ses premiers mots, accueillir ses premiers pas, magnifier une myriade d’émotions, avec les premiers éclats de rire et les premières larmes…

Chargement...

En lutherie, on appelle «l’âme d’un violon» l’ultime pièce en bois que dépose l’artisan au cœur de l’instrument et qui déterminera sa sonorité et sa vibration. Son caractère et sa personnalité en quelque sorte.

Rez-de-chaussée

1er étage

Le nouveau théatre de Carouge, ce sont:

  • 80 entreprises et plus de 400 ouvriers
  • 9000 m3 de béton et 1 700 tonnes de fer à béton
  • Plus de 280 000 briques posées une à une sur les façades
  • 1 grande salle de spectacle de 468 places
  • 1 petite salle de 135 places
  • 1 salle de répétition de 216 m2, avec 150 personnes admises
  • 1 grande scène de 320 m2
  • 4 m en dessous de la grande scène
  • 1 cage de scène haute de 20 m, profonde de 13 m et large de 24 m
  • 1 cadre de scène de 14 m d’ouverture et de 7 m de hauteur
  • Le dernier rang est à 15 m de la scène
  • 1 halle de montage de 322 m2
  • L’emprise du bâtiment au sol est de 3500 m2
  • Il y a 370 m2 de bureaux
  • Le foyer commun du personnel fait 150 m2 avec 1 cuisine de 30 m2
  • Le foyer public est de 662 m2
  • 58 perches dans la grande salle 25 cm entre chacune
  • 12 perches mobiles dans la petite salle
  • 1 tonne d’amour

«Un sage qui cultive son jardin et ne parle guère, se vante d’avoir fait tenir toute la doctrine de l’action en deux chapitres dont chacun n’a qu’un seul mot.
Premier chapitre: continuer. Deuxième chapitre: commencer.
L’ordre, qui étonne, fait presque toute l’idée. Continuer, c’est le seul moyen de changer. (…) Tout est commencé, nous n’avons qu’à continuer. Que chacun se prenne au point où il en est, dans le mouvement qu’il va faire. Toutes les résolutions pour l’avenir sont imaginaires. Continue ce que tu fais, mais mieux.»
Le philosophe Alain
Début de La Doctrine de l’action (1932)

Devenez marraine ou parrain

D’une brique

Rejoignez le comité de soutien et participez à la reconstruction du théâtre par le biais d’une souscription.

Symbole du Nouveau Théâtre, la brique enveloppe le bâtiment et en est la signature extérieure. Que ce soit pour vous, vos proches ou vos enfants, nous vous proposons de parrainer la reconstruction par l’achat d’une brique. Votre soutien sera mentionné sur le mur des souscripteurs et souscriptrices à l’intérieur du Théâtre et en souvenir, un exemplaire de brique vous sera remis. La brique est un mélange d’argile danoise et d’argile du centre de l’Allemagne. Sa couleur est proche du calcaire jurassien et de la pierre de l’Ain.

Si vous souhaitez souscrire à une ou plusieurs briques (une brique: CHF 50.-), cliquez ici.

D’un fauteuil

Rejoignez le comité de soutien et participez à la reconstruction du théâtre par le biais d’une souscription.

Marguerite Duras, Molière, Marthe Keller, Bruno Ganz, Benno Besson ou encore Georges Wod… choisissez la personnalité théâtrale que vous chérissez. Son nom sera apposé sur le siège de votre choix avec mention de votre nom sous la désignation «Offert par…». 468 sièges constituent la jauge de la Grande Salle.

Si vous souhaitez souscrire à un ou plusieurs fauteuils (un fauteuil: CHF 1000.-), cliquez ici.

Partenaires de reconstruction

Un grand merci aux personnes qui ont soutenu la reconstruction du théâtre par le biais d’une souscription.

Rejoignez le comité de soutien ! Si vous souhaitez souscrire à un fauteuil ou une brique, merci de contacter : info@theatredecarouge.ch.