La Fausse suivante

De Marivaux
Mise en scène de Jean Liermier

du 03 mars au 29 mars 2020

Durée 2h (en création) , La Cuisine - rue Baylon

Mardi-samedi 19h30
Dimanche 17h

Âge dès 12 ans
Surtitré en français et en anglais vendredi 6, dimanche 8 et mercredi 18 mars 2020
Audiodécrit vendredi 27 et dimanche 29 mars 2020

La Fausse suivante

Payer en ligne

Vous sélectionnez de suite votre date de spectacle et réglez directement vos billets grâce au paiement en ligne. Les billets selon votre choix sont envoyés directement à votre domicile ou mis à disposition à la caisse du soir.

Réserver et payer en ligne
×
  • Jean Liermier
  • Rébecca Balestra
  • Pierre Dubey
  • Baptiste Gilliéron
  • Jean-Pierre Gos
  • Brigitte Rosset
  • Christian Scheidt

Lélio doit épouser la Comtesse, mais on lui parle d’une « demoiselle de Paris », beaucoup plus jeune, riche et belle… Afin qu’il n’ait pas à rompre sa promesse et payer dix mille livres de dédit, il demande de l’aide à un jeune et fringant chevalier, afin qu’il la séduise et que ce soit elle qui rompe son engagement. Entre badinage, cupidité, manigances et fourberies, Marivaux explore l’illusion des sentiments, fait tomber les masques et met à nu la vérité.

_____

Avec Rébecca Balestra (Le chevalier), Pierre Dubey (Arlequin, valet de Lélio), Baptiste Gilliéron (Lélio), Jean-Pierre Gos (Frontin), Brigitte Rosset (La comtesse), Christian Scheidt (Trivelin, valet du chevalier)

Scénographie et costumes Rudy Sabounghi, réalisation des costumes Véréna Gimmel, lumières Jean-Philippe Roy, univers sonore Jean Faravel, maquillage et perruques Cécile Kretschmar, assistantes à la mise en scène Katia Akselrod et Amélie van Berchem

Production Théâtre de Carouge

Avec le soutien de JTI
       

Jean Liermier

Directeur du Théâtre de Carouge depuis 2008, Jean Liermier est diplômé de l’École supérieure d’art dramatique de Genève. Il débute sur les planches en 1992 sous la direction, entre autres, de Claude Stratz, d’Hervé Loichemol et de Philippe Morand.

Assistant à la mise en scène d’André Engel au Centre dramatique national de Savoie, il collabore également avec Claude Stratz à la mise en scène des Grelots du Fou de Pirandello à la Comédie Française.

Qu’il s’agisse de théâtre ou d’opéra, Jean Liermier aime revisiter les classiques afin de les rendre accessibles à tous. C’est dans cet esprit qu’il crée Les Noces de Figaro de Mozart à l’Opéra national de Lorraine à Nancy en 2007, Le Médecin malgré lui de Molière au Théâtre des Amandiers à Nanterre en 2007, Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux en 2008, L’École des femmes de Molière en 2010, Harold et Maude de Colin Higgins en 2011, Figaro ! d’après Le Mariage de Figaro de Beaumarchais et Antigone de Sophocle en 2012, Le Malade imaginaire de Molière en 2013, My Fair Lady de Loewe en 2015, La Vie que je t’ai donnée de Pirandello en 2016, Les Boulingrin de Courteline, Cyrano de Bergerac de Rostand en 2017 et Cosi fan tutte de Mozart en 2018.

 

Autour de "La Fausse suivante"